COLLECTIF SOLUTION MARANATHA 2017-12-05T15:35:35+00:00

COLLECTIF « SOLUTION MARANATHA »

SI VOUS AVEZ OUBLIE DE DECLARER VOTRE CREANCE AVANT LE 4 décembre 2017

AU PASSIF DE LA SAS MARANATHA

NOUS POUVONS SOLLICITER UN RELEVE DE FORCLUSION

Contactez nous : contact@gobert-associes.com

Notre société d’avocats,  habituée aux actions collectives, regroupe plusieurs avocats spécialisés.
Nous accompagnons le collectif « SOLUTION MARANATHA », dont le but est de contribuer à trouver les meilleures solutions à la crise complexe que traverse ce groupe.
Notre analyse du dossier nous persuade que des solutions existent :
-dans le respect des intérêts des salariés et leur emploi à Marseille,
-dans les intérêts des particuliers actionnaires, investisseurs…, LMNP qui sont particulièrement menacés, avec le concours de leurs Conseils en gestion de patrimoine,
-aux côtés du Tribunal, et des organes de la procédure collective,
-dans le cadre d’un plan de continuation ou de cession, malgré l’enquête en cours, en vue d’une sortie par cession éventuelle des titres (actions…) détenus par les particuliers, sociétés de famille, investisseurs…
Nos actions collectives permettent de collationner les informations, de les mutualiser, de partager les frais, assurant ainsi une défense plus rationnelle et minorant les frais et honoraires. Des solutions existent.
Si vous souhaitez rejoindre ce collectif, il est nécessaire de :
-remplir le formulaire de contact de cette page,
-les modalités vous seront indiquées par retour de mail

URGENT – DERNIÈRE MINUTE

Le Tribunal de Commerce de MARSEILLE a ordonné par jugement du 22 novembre 2017, la poursuite de la période d’observation de la SAS MARANATHA, telle que fixée dans le jugement d’ouverture de la procédure de redressement judiciaire, jusqu’au 27 mars 2018.

Ce jugement fait suite à l’audience du 14 novembre 2017.

Une nouvelle audience est fixée le Lundi 15 janvier 2018 à 8h30.

Le Tribunal, au regard des éléments produits, a considéré que la société MARANATHA disposait à ce jour de capacités suffisantes pour poursuivre son activité.

Près d’une centaine de jugements auraient été rendus le même jour, sur la quasi totalité des 112 entités juridiques du groupe.

« La société MARANATHA est l’entité animatrice et pivot de l’ensemble des autres entités et exerce l’animation du processus d’investissement dans les actifs hôteliers et de gestion desdits hôtels. »(jugement du 22.11.2017 page 3).

L’un des administrateurs judiciaires a indiqué au Tribunal que « les difficultés pourraient être résumées par une rupture au cours des exercices 2015 et 2016 du schéma annoncé de création de valeurs par la montée en gamme des actifs hôteliers acquis« .

Le Groupe occuperait plusieurs centaines de salariés, le représentant des salariés s’est dit à la fois inquiet de la situation mais rassuré du traitement actuel du dossier. Les salaires seraient pour le moment à jour grâce à l’action du mandataire et des AGS.

Le Parquet a de son côté demandé à ce que l’entreprise apporte au tribunal clarté et transparence et que les comptes devaient être certifiés afin d’envisager des solutions.

RAPPEL DES FAITS ET DE LA PROCEDURE EN COURS

Rappelons que le groupe hôtelier Maranatha a été placé en redressement judiciaire fin septembre par le tribunal de commerce de Marseille à la demande du Ministère Public.

Maranatha gère les actifs de 6.000 investisseurs détenteurs d’une soixantaine d’hôtels en France, surtout des quatre et cinq étoiles, mais n’est pas elle-même propriétaire de ces établissements. Cela représente en valeur 800 millions d’euros et en fait le cinquième groupe hôtelier français, selon son président.

Le tribunal de commerce de Marseille a fixé au 27 septembre 2017 la date de cessation de paiement de la société et au 27 mars 2018 la fin de la période d’observation.

Afin de résoudre ses soucis de trésorerie, le groupe a procédé à la vente d’hôtels à Bruxelles et Bandol.Une opération estimée à 10 millions d’euros. D’autres établissements seront mis en vente afin de rassembler les 20 millions d’euros nécessaires à la remise à flot du navire.

Maranatha est actuellement en discussion avec cinq fonds, deux fonds d’investissement français, deux fonds liés à des familles et un fonds étranger, pour la reprise de tout ou partie du groupe.

Deux administrateurs judiciaires ont été nommés par le tribunal de commerce de Marseille.  Une audience a eu lieu le 14 novembre 2017. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 22 novembre. Le procureur a demandé la poursuite de la période d’observation.

L’audience avait pour but de vérifier si les capacités financières de Maranatha étaient suffisantes pour lui permettre d’assurer le financement de son activité. Le tribunal décidera dans son délibéré soit la poursuite de la période d’observation du groupe hôtelier, soit sa conversion en liquidation judiciaire.

Notre cabinet se tient à la disposition des investisseurs pour les assister et les défendre dans le cadre d’une action collective à mener afin de défendre leur patrimoine immobilier.

Les victimes, investisseurs, créanciers doivent déclarer leur créance.

Il y a plusieurs types d’investisseurs : souscripteurs d’actions créanciers ou non de comptes courants d’associés, bailleurs de lots en LMNP…

Une action collective globale sans organisation intrinsèque et sans analyse individuelle des dossiers n’a pas de sens sur cette affaire.

Il faut une organisation rigoureuse, et un regroupement par type d’investisseurs.

Nous organisons un regroupement des investisseurs par hôtel et par type d’investissement.

Il est vivement recommandé de ne pas déclarer seul votre créance afin de garantir vos droits.

D’autres actions sont à envisager.

SCP GOBERT & ASSOCIES

Mail : contact@gobert-associes.com

Tel : 04 91 54 73 51

NOUS CONTACTER ET ADHERER AU COLLECTIF « SOLUTION MARANATHA »

Notre cabinet se tient à la disposition des investisseurs pour les assister dans le cadre du collectif « SOLUTION MARANATHA ».

Les victimes, investisseurs, créanciers de la société MARANATHA doivent déclarer leur créance avant le 04/12/2017 suite au jugement du Tribunal de commerce de Marseille du 27/09/2017 publié le 04/10/2017 au BODACC.

Les investisseurs des autres sociétés du groupe sont invités à se faire connaitre afin que nous puissions les regrouper et les conseiller au mieux, suite aux nombreux jugements rendus le 22 novembre 2017 par le Tribunal de Commerce de MARSEILLE.

Plusieurs sociétés ont déjà fait l’objet de mise sous sauvegarde de justice ou de redressement de judiciaire.

A défaut de déclaration des créances, celles-ci ne pourront plus être admises au passif de la société.

Il est vivement recommandé de ne pas déclarer seul votre créance afin de garantir vos droits.

  • Nous envoyer un mail à l’adresse suivante :
  • contact@gobert-associes.com
  • Ou encore nous appeler au 04 91 54 73 51
  • Ou via le formulaire, ci dessous :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Vous souhaitez prendre RDV avec le Cabinet Gobert & Associés ?

Contact Gobert & Associés