MARSEILLE : avis défavorable pour le projet d’hôpital privé de St Barnabé

MARSEILLE : avis défavorable pour le projet d’hôpital privé

La ville de Marseille et ses partenaires ont envisagé de créer un nouvel hôpital privé de grande ampleur sur un site situé au cœur du village de St Barnabé dans le 12ème arrondissement de Marseille, regroupant les bâtiments des hôpitaux privés de Beauregard et Vert Coteau.

Toutefois pour le commissaire enquêteur, Yann LE GOFF, architecte DPLG, désigné par Mme Le Président du Tribunal administratif de MARSEILLE en date du 4 juillet 2018, c’est « certainement un bon projet d’un point de vue industriel et architectural » mais « il ne l’est pas sur le plan environnemental et paysager ».

En effet, après un mois d’enquête publique (17 septembre 2018 au 17 octobre 2018 inclus) relative à la déclaration de projet emportant mise en compatibilité du PLU de la commune de MARSEILLE pour la réalisation de cet hôpital, M. LE GOFF a émis un avis défavorable à ce projet aux motifs notamment :

de la quasi-unanimité des opinions qui se sont exprimées contre, en défaveur, en opposition au projet,

du défaut d’études préalables au choix du site en termes de capacité d’accueil,

de l’impossibilité d’intégrer une telle structure et sa mise en forme architecturale sur le site choisi,

de l’absence de desserte par les réseaux de transports en commun et d’intégration,

alors que ces études et cette concertation auraient « permis d’alerter les acteurs du projet sur la non-conformité du site Louis Armand ».

Il est à souligner l’avis catégorique du commissaire enquêteur sur le rejet de ce projet. Il ne s’agit pas de simples observations ou modifications mais d’un avis clairement défavorable qui estime que « la complexité du dossier rend improbable son amélioration au niveau de l’enquête publique ».

Juridiquement, la commune n’est pas liée par cet avis et peut passer outre cet avis et modifier le PLU ; toutefois, il apparaît compliqué pour la commune d’approuver la modification projetée sans se trouver en difficulté face aux contestations qui ne manqueront de surgir.

Par un premier article de presse, M. RAVIER Maire des 11 et 12ème arrondissements de Marseille a déclaré qu’il fallait prendre en considération l’avis du Commissaire enquêteur et qu’en conséquence le projet prévu ne se concrétise pas.

Par un 2ème article de presse du 23.11.2018, l’élue adjointe à l’urbanisme de la ville de MARSEILLE a conclu dans le même sens.

Reste à mettre en oeuvre la réflexion sur un projet de substitution respectueux des règles, de l’environnement, et des souhaits des habitants de la Ville.

Voir ci-après rapport du commissaire enquêteur, Yann LE GOFF

POUR LA SCP GOBERT ASSOCIES

Jacques GOBERT et Nicolas FOUILLEUL

Rapport commissaire enquêteur hôpital privé marseille
Conclusions commissaire enquêteur hôtpital privé marseille
2018-11-26T11:03:15+00:00